Critiques et reviews, Musique

« Art Angels », ou l’électro-pop DIY façon Grimes

La canadienne Claire Boucher, musicienne sous le nom de Grimes, est de retour 3 ans après le succès de son 3ème album Visions. Un nouvel album intitulé Art Angels, qui a été introduit par les surprenants singles Flesh Without Blood et SCREAM. Elle nous a prévenus sur twitter : chacun des titres de ce nouveau long format sera différent. Album qui a d’ailleurs redonné du fil à retordre à la réalisation pour la chanteuse, puisqu’en effet, en été 2014, son single Go avait déplu au public, elle avait alors décidé de supprimer l’album sur lequel elle travaillait afin de commencer un nouveau projet. Que vaut donc le tant attendu Art Angels ?

grimes-art-angels-album-stream-listen

Si vous connaissez la musique de Grimes, vous savez qu’elle ne peut vraiment être assimilée à un genre musical précis, et que ses albums sont différents les uns des autres. Mais ce qui est sur, c’est qu’elle propose toujours de la musique poétique, qui ne risque pas d’être entendue ailleurs, et qu’elle ne refait jamais deux fois le même disque. Elle essaie de temps à autre de faire des titres un peu plus grand public, comme les entêtants Vanessa (issu de son album Darkbloom, réalisé en collaboration avec d’Eon) et Oblivion, l’un des singles phares de Visions, 3ème LP ayant été très acclamé par son public et la critique (Pitchfork ont même élu la chanson en question « Meilleur titre de l’année 2012 »). Claire fait en bref de belles musiques agréables à écouter, originales, et chante d’une voix aiguë. Elle a réussi en quelques années à se faire une réputation d’artiste « Do It Yourself », car elle construit toute sa musique elle même, et fait également ses propres illustrations. c’est pourquoi quand elle a annoncé la sortie d’Art Angels, la nouvelle en a réjouit plus d’un.

Une annonce à laquelle a succédé la sortie du clip Flesh Without Blood/Life In The Vivid Dream. Deux titres qui n’ont rien a voir entre eux : si le 1er est une chanson très pop, énergique, aux paroles bateau, le 2ème est une courte ballade à base de guitare acoustique. En effet, pour cet album, Grimes a laissé plus de place aux instruments, comme par exemple le violon dans Laughing and not being Normal, qui ouvre le disque. Mais ce qui fait qu’Art Angels se démarque de ses albums précédents, c’est les voix : dans la plupart des titres, Grimes a beaucoup modifié sa voix, qui en devient méconnaissable. Ce qui rend les paroles beaucoup plus compréhensibles, ce qui est inattendu de sa part : on a plutôt l’habitude de l’entendre chanter des paroles incompréhensibles et de crier. Des cris, on en retrouve dans le titre qu’elle leur a dédié, SCREAM, en duo avec la rappeuse taïwanaise Aristophanes. L’un des seuls duos de l’album avec Venus Fly, où elle allie sa voix à celle de Janelle Monae.

Dans l’ensemble, cet album m’a à moitié convaincue. Il comporte des titres très variés, oscillant entre douces envolées lyriques et hymnes catchy, dont les voix très retouchées permettent (enfin !) de mieux comprendre ce que nous chante Claire Boucher. C’est un disque beaucoup plus pop que les précédents, donc plus accessible, plus grand public que ses essais précédents, qui étaient réservés à une certaine sphère d’auditeurs. Mais les voix sont selon moi le gros défaut d’Art Angels, et tuent presque l’aspect romantico-poétique de la musique de Grimes, la plus grande déception de ce nouvel essai restant la nouvelle version de Realiti, la démo, que je vous laisse écouter ci-dessous, est moins travaillée que la version album, et est donc plus touchante, authentique.

Néanmoins, certains titres ont des aspects intéressants, tout n’est pas à jeter : le très brut Venus Fly par exemple, qui fait penser à du M.I.A., où l’on prend plaisir à écouter la voix de Grimes mêlée à celle de Janelle Monae, l’énergique Kill V.Maim, ou encore Butterfly, titre aux sonorités J-Pop qui clôt l’album. Sur les très beaux California et Artangels en revanche, on retrouve un peu et avec plaisir l’univers des albums précédents de Grimes, tout comme sur l’aérien World Princess part II, qui est censé être la suite de World ♡ Princess, l’un des titres de son 2ème album Halfaxa (que je vous conseille d’écouter si ce n’est pas déjà fait !).

Ce virage musical était fortement prévisible de sa part, et ce depuis la sortie de Go, faisant parfaitement le pont entre le style de Visions et les voix de Art Angels : avec ce titre, Claire marquait son renouveau, celui-ci ayant des sonorités dubstep (ce qui avait d’ailleurs déplu). De plus, les sonorités de ce 4ème album font penser au single Entropy, sa collaboration avec Bleachers. Mais la pochette marque également ce changement de genre : Grimes, qui, rappelons-le, fait ses propres illustrations, fait généralement des pochettes noir & blanc très détaillées. Ici, la pochette est très colorée, bien que la composition du dessin fait penser à celle de la pochette de Visions.

Pour conclure, je dirais qu’Art Angels n’est pas un mauvais disque, au contraire la plupart des titres sont assez intéressants et novateurs. Il demande plusieurs écoutes avant de pleinement s’apprécier. Grimes a fait un gros effort pour se réinventer, bien qu’il était difficile de sortir un album de la même pointure que le génial Visions. Reste que ses disques précédents sont plus doux et poétiques que celui-ci. Le 4ème album de Claire est très pop, mais a toujours cette empreinte électro qui fait qu’on aime sa musique. Note : 6/10

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s