Autres

Sortie : j’ai été au Be Street Weeknd !

Ce week-end à Paris, il y avait de quoi faire entre les salons comme Paris Manga, le festival Moshi Moshi Nippon, ou encore la Nuit Blanche. Pour ma part j’ai préféré me rendre au Be Street Weeknd. Ça faisait longtemps que j’y pensais et en plus, si l’on s’y prend en avance, les places peuvent être gratuites ! Mais en fait c’est quoi le Be Street Weeknd ?

Il s’agit d’un festival organisé par le magasine Be Street, qui parle d’art, de fringues, de musique. Le festival, qui a lieu au Paris Event Center, propose donc, sur un week-end, plusieurs pop-up stores, des expositions, du live painting, des showcase et j’en passe. En bref, un événement très sympa que je vous propose de découvrir en images ci dessous !

En entrant dans le Paris Event Center à 16h tapantes, la première chose que j’ai voulu voir sont les artistes peignant des fresques. Les artistes invités ont chacun un style très différent, mais sont tous talentueux et créatifs ! J’ai cependant eu un coup de coeur pour les têtes de chat de Leon Karssen.

 

Luke Pelletier // ©thefreakycat

Luke Pelletier // ©thefreakycat

 

Leon Karssen // ©thefreakycat

Leon Karssen // ©thefreakycat

 

Mad Steez // ©thefreakycat

Mad Steez // ©thefreakycat

 

Simon Landrein // ©thefreakycat

Simon Landrein // ©thefreakycat

Sam Taylor // ©thefreakycat

Sam Taylor // ©thefreakycat

Il y avait également une exposition, le Bootleg Bart, d’oeuvres d’artistes indépendants autour de la thématique Bart Simpson. La fripouille de la famille Simpson y était réinterprétée de multiples manières, de façon parfois réaliste, étonnante voire peu flatteuse.

 

 

Les skateurs de passage avaient aussi une zone rien que pour eux.

©thefreakycat

©thefreakycat

Et il y avait un mur mis à disposition des visiteurs pour y laisser leur trace, que ce soit en dessinant Bart ou en graffant son nom.

P1060609

©thefreakycat

Le festival s’étendait sur un espace en plein air ou l’on pouvait s’asseoir pour manger un bout, grâce aux food trucks, ou alors profiter du soleil. Pour ceux ayant récupéré leur pass Sosh à l’entrée, il était possible de faire des auto-tamponneuses, ou bien un saut dans le vide sur un matelas à air.

image

©thefreakycat

 

image

©thefreakycat

Parmi les pop-up stores, des marques bien connues comme Starter, Tealer, Hype et Wasted étaient présentes. Il y avait un stand Citadium où l’on pouvait se faire tirer le portrait gratuitement dans un photomaton, mais la file d’attente était assez longue, j’ai dû attendre plus de 30 minutes !
Il y avait également un barber pour ceux qui voudraient s’offrir une nouvelle coupe, ainsi que des tatoueurs et du nail art.

En bref, le Be Street Weeknd m’a bien plu, c’est l’occasion d’y passer un moment sympa avec des amis, de voir des artistes à l’oeuvre, d’acheter des fringues, ou de faire des activités bien sympa si on a la foi de faire la queue. En tout cas, ça m’a donné l’envie d’y retourner l’an prochain !

image

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s