Critiques et reviews, Musique

Critique : Brava de Brodinski, de la techno française à la sauce rap US

Le rémois Louis Rogé aka Brodinski, actif depuis 2006, a sorti début mars son 1er album Brava. Qu’est-ce que ça vaut vraiment ? La réponse dans cet article.

Re-situons d’abord rapidement la carrière du monsieur : après avoir sorti quelques EPs chez Turbo records ainsi que de nombreux remixes dont la liste est longue comme un bras. En 2011, il fonde le label Bromance avec son pote Gesaffelstein, et forme avec Guillaume Brière de The Shoes le duo G.Vump, le temps de produire le titre Loca de Shakira ou de rallonger sa liste de remixes, entre autres. Parmi ses succès, le fameux Let The Beat Control Your Body, featuring Louisahhh!!! (signée sur Bromance), sorti en 2012. Son gros coup : avoir participé à la production de l’album Yeezus de Kanye West.

Pour ce fan de rap et de techno, cette suite logique nous mène donc à Brava, album fusionnant de la techno-deep à du rap. Le projet : Brodinski a rassemblé la crème des rappeurs d’Atlanta, des plus underground aux plus populaires (comme par exemple I LOVE MAKONNEN, signé sur le label de Drake), et a engagé Myd (de Club Cheval) et DJ Kore à la prod. Le chef d’orchestre, le directeur de toute cette marmaille, le cerveau du groupe qui donne les directives, c’est donc Brodi. Ce qui nous donne un LP de 14 titres, mixant avec logique intrumentaux techno et vocals rap.

En écoute continue, les titres de cet album sonnent très homogènes, compacts : les titres se distinguent les uns des autres tout en restant similaires. Les 1ers titres de Brava, comme Calculator, Warm Up, Need For Speed ou encore les singles Can’t Help Myself et François-Xavier, aux sonorités brutes et assez underground, sont sympas. Sauf qu’au fil de la lecture, on se lasse un peu de la formule techno-rap qui bascule légèrement dans le R’n’B — exemple sur Follow Me.

Brava est un album très différent des précédentes sorties de Brodinski. Il n’est pas mauvais mais pas complètement emballant non plus, on adhère ou non à ce mélange rap-techno qui, selon moi, ravira plus les fans de rap que de techno. Note : 2/5.

Pour écouter Brava : brodinski.net

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s