Autres, Ecrans, Films, Japonniserie

Qu’est-ce que j’ai fait en 2014 ?

Parce qu’en dehors de l’écriture de reviews musicales pour ce blog, il m’arrive de temps en temps de faire d’autres trucs, genre sortir. Eh ouais. Alors comme tout le monde à droite à gauche fait des bilans cinéma, musique et je ne sais quoi encore, j’ai décidé de compiler tout ce que j’ai vu, lu ou visité — n’ayant donc aucun lien avec la musique.

Commençons par le cinéma, tiens. Je suis nulle en ce qui concerne cet art, c’est bien pour ça que c’est Margot qui vous en parle sur ce blog et non moi. Tiens par exemple, j’ai jamais vu un Tarantino de ma vie … Je sais ça craint. Le cinéma, j’y vais cinq fois par an maximum, alors quand je vais voir un film c’est plutôt pour rigoler, sauf exception, et je prends soin à bien choisir ce que je vais voir.

Au cinéma, je suis allée voir …

Le tout 1er film que j’ai vu en 2014 c’est Yves Saint Laurent, de Jalil Lespert, avec le duo Pierre Niney/Guillaume Gallienne dans les rôles respectifs de Yves Saint Laurent et Pierre Bergé. Le film retrace toute la carrière de Yves Saint Laurent, de son adolescence à sa mort, et met en scène chaque parcelle de sa vie, qu’il s’agisse de son travail de créateur ou de sa vie privée très mouvementée. Ainsi, on assiste à la création de la fameuse robe Mondrian (l’un des coups de génie de sa carrière), son fameux photoshoot pour la pub de son parfum Opium, mais aussi aux essayages sur mannequins, défilés, mais également à ses nombreux excès comme l’alcool et les drogues qui vont détruire sa vie et son image. J’ai trouvé le film intéressant puisque j’y suis allée en tant que fan de mode et non en tant que cinéphile, il m’a permis d’en savoir un peu plus sur ce créateur culte. Les acteurs sont bons, même si je trouve Guillaume Gallienne un peu agaçant, Pierre Niney est assez talentueux, le réalisateur a su installer un bon équilibre entre sa vie professionnelle et privée. Ce n’est pas un chef d’œuvre certes, mais c’est simplement un bon film agréable a regarder, quoiqu’un peu triste. 245119

La Grande Aventure Lego, de Phil Lord et Christopher Miller. Le personnage principal est Emmet, banal comme pas possible, sauf qu’il est destiné a sauver le monde, wouaw. Le petit ouvrier change de vie du jour au lendemain et se retrouve embarqué dans une aventure pas possible, interminable, entouré d’une bande de personnages foufous qui vont l’aider dans la tâche. Dans l’ensemble le film est vraiment bien fichu, l’histoire très bien montée, certains passages sont très drôles, les personnages ont de la personnalité, on a même un peu de peine pour Helmet, et la chute est vraiment incroyable, et cohérente. En bref on passe un bon moment devant ce petit film sympathique. la-grande-aventure-lego-1

Mommy, de Xavier Dolan. Ah la la le Dolan, il était tellement mignon a pleurer à Cannes, devant tout ce monde qui a aimé son 5ème film. C’est vrai qu’avec Mommy il a frappé fort. Déja, il aborde un sujet limite tabou, puisqu’il raconte le quotidien d’une mère célibataire, Diane, (jouée par Anne Dorval) qui élève Steve (joué par Antoine Olivier Pilon), un adolescent hyperactif  souffrant de troubles du comportement. Deuxièmement, le film est en format carré 1:1, ce qui renforce le ton dramatique de l’histoire. Diane va ensuite rencontrer Kyla, sa voisine, une professeur en congé sabbatique qui va donner des cours de soutien a Steve pendant que Diane fait le ménage pour gagner sa vie. L’élément principal du film est la relation fusionnelle mère-fils que partagent Diane et Steve, qui mène malheureusement régulièrement à des scènes de disputes quelques fois très violentes. Au milieu de ce drame bouleversant, on retient quand même quelques belles scènes, qui nous donnent une belle leçon de vie : garder le sourire et avoir confiance même quand le pire arrive. (Ne me remerciez pas pour cette superbe phrase philosophique …) Bon bref plus sérieusement, c’est un film incroyable, qui retient le spectateur en haleine du début à la fin, et qui mérite entièrement son succès : l’histoire est poignante, émouvante, chargée en émotions, les acteurs ont un très bon jeu (mention spéciale au jeune Antoine Olivier Pilon, une vraie révélation) … Un sans faute. 166201

Et enfin, Saint Laurent, de Bertrand Bonello, avec Gaspard Ulliel dans le rôle principal et Jérémie Renier dans celui de Pierre Bergé. A l’inverse du long métrage de Jalil Lespert, Saint Laurent met en scène une partie de la vie du créateur, précisément la période 1967-1976, et non toute sa carrière. Le film se focalise principalement sur sa vie privée, les scènes sont plus marquantes, sulfureuses, dramatiques, et Gaspard Ulliel incarne Yves Saint Laurent avec brio. Sauf que le film a tendance a être un peu prise de tête, voire compliqué à comprendre (ou alors c’est moi qui suis-je trop bête, ce qui ne m’étonnerai pas) : certaines scènes sont mélangées avec d’autres, ce qui fait qu’on se perd un peu dans l’histoire et qu’on n’y comprend plus grand chose … Ce qui fait la force de Saint Laurent, c’est son casting, certes incroyable, ainsi que la mise en scène qui nous plonge complètement dans la vie du créateur et qui dramatise celle-ci, mais comme je vous ai dit plus haut, je suis allée voir ces deux biopics en tant que passionnée de mode, dont je fais partie des rares personnes ayant préféré Yves Saint Laurent à Saint Laurent. J’ai quand même apprécié ce biopic, assez bon mais un peu lassant par moment à mon goût. 388785

Voila pour les films … Eh oui je n’ai vu que quatre films en 2014 ! J’aurais aimé voir d’autres films, notamment Her, et je pense qu’en 2015 j’irais voir Chappie et Big Eyes, le nouveau Tim Burton (l’un de mes réalisateurs préférés !).

On passe maintenant a l’une de mes grandes passions, avec la musique : les mangas ! Donc :

Comme mangas, j’ai lu …

Les Vacances de Jésus et Bouddha, tomes 7 et 8 : ce manga je t’en ai déja parlé dans la rubrique Japonniseries il y a un bout de temps. C’est un manga de Hikaru Nakamura, qui raconte l’histoire de Jésus et Bouddha qui viennent en vacances sur Terre, plus précisément à Tachikawa, une ville de Tokyo. Ils découvrent donc les plaisirs de la vie sur Terre à travers plusieurs nouvelles expériences dans chaque chapitre. Ainsi dans le tome 8, ils découvrent les pansements résistants à l’eau, vont jouer au Bowling, partent en vacances avec les disciples de Bouddha, tandis que Jésus essaie de convaincre celui-ci de prendre des cours de karaté. C’est un manga hors normes, un peu dingo qui fait bien rigoler, le tout bien évidemment agrémenté de quelques références religieuses. Les personnages secondaires donnent vie à l’histoire et mouvementent la vie des deux saints, comme leur logeuse Matsuda, leur ami yakuza Ryuji, les apôtres Pierre et André, avec lesquels Jésus joue à des jeux de rôle en ligne ou encore les quatre archanges (Michel, Gabriel, Raphaël et Uriel) complètement délurés qui apparaissent toujours sans raison. Un manga à lire pour décompresser et se marrer un bon coup. les-vacances-de-jesus-et-bouddha,-tome-8-535470-250-400

Yotsuba&!, chapitres 83 à 86 : enfin … Comme ça met un certain temps à arriver en France j’ai lu les scans anglais, en attendant la sortie japonaise puis française du tome 13 (en 2015 je l’espère !). Le manga de Kiyohiko Azuma est toujours aussi amusant et agréable à lire : la qualité des dessins s’améliore de chapitre en chapitre (surtout comparé aux 1ers tomes et au one-shot Try Try Try), la petite Yotsuba et son père Koiwai sont toujours aussi fous, et Yotsuba apprend et découvre de nouvelles choses : après être allée au camping, elle va en rapporter des souvenirs à ses voisines, mais elle va également aller faire des pains dans bac à sable du parc d’à coté avec Fuka, avoir une petite insomnie et surtout, recevoir sa grand mère chez elle (un personnage que l’on attendait depuis le début du manga, puisqu’elle est régulièrement évoquée par Yotsuba et son père) ! C’est toujours aussi frais, ça rend joyeux et ça se lit sans prise de tête : Yotsuba&! est définitivement un de mes mangas préférés. Sans titre 2

J’ai également lu les tomes 71 et 72 de One Piece, mon manga préféré, toujours aussi génial sur tous les plans (dessin, découpage, histoire, intrigue) ainsi que les deux derniers tomes de Bakuman. Je suis un peu triste que la série soit finie mais d’un autre côté, 20 tomes sont suffisants pour plusieurs raisons (de une l’histoire a duré 10 ans dans le manga, et des chapitres nécessaires n’auraient donc pas été utiles).

J’ai également visité l’exposition Niki de Saint Phalle au Grand Palais : ses œuvres sont plutôt originales, colorées, WTF … Les corps des femmes sont disproportionnés, certaines de ses sculptures sont des collages de divers objets repeints d’une même couleur par ses soins. Il y avait également des dessins encadrés qui m’ont plu par leur style et leur simplicité. En 2015 je vais me dépêcher d’aller voir l’expo du Studio Ghibli au musée d’Art Ludique, en grande fan de Miyazaki que je pense qu’elle devrait me plaire. J’ai également été au salon Paris Manga en novembre … Je n’ai pas eu le temps de vous raconter ça sur le blog mais c’était plutôt sympa, j’y étais déja allée en octobre 2013, mais le salon à un peu changé depuis. On a vu beaucoup de beaux cosplays fait main, on est allés au karaoké, au All Youtubers Show de la gameuse Kayane, et on a assisté aux conférences d’acteurs US et a celle de la web série Noob. Bon enfin a Paris Manga, y’a surtout un nombre incalculable de stands pour acheter des milliards de choses …

B2qOdzaIYAAXaDu.jpg-large

Le All Youtubers Show sur la scène Kayane.

Voila pour le bilan « Culture » de 2014, et à très vite pour le bilan musique qui arrivera le week-end prochain !!

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s