Critiques et reviews, Musique

May the music be with you

(Un jeu de mot pas très original, je confirme.)
Salut à tous ! Aujourd’hui, je vous propose une review récapitulant toutes les sorties musique du mois de mai, comme celle que j’ai faite le mois précédent. Vous remarquerez que j’ai changé mon nom d’utilisateur WordPress, j’ai juste eu envie d’enterrer mon ancien surnom qui a bien vieilli et de mettre quelque chose de nouveau et stupide.

6 mai : le groupe Justice est de retour avec un second album live enregistré aux arènes de Nîmes, nommé Access All Arenas. Une sortie évènement qui à mis tout le monde d’accord, sauf moi. C’est vrai quoi, la musique de Justice à beau me faire danser comme personne, ce live m’a moins convaincue que le 1er, A Cross The Universe. J’ai apprécié entendre ce que valent leurs deux albums mélangés ensemble en live, mais je reste quand même un peu sur ma faim.

892295_10151826048122519_55556657_o

La même semaine, quelques clips sont apparus : le superbe Don’t Forget Who You Are de Miles Kane, dont l’album du même nom sort le 3 juin, Bounce d’Iggy Azalea, 2ème single de son album à venir, The New Classic, et Pussy Make The Rules de Brooke Candy, qui a d’ailleurs une mixtape de prévue (vous noterez qu’elle a fait l’effort de s’habiller dans son clip).

13 mai : le duo electro français le plus déluré de l’Hexagone fait son coming back ! Je parle bien sûr de Sexy Sushi, qui sort un double album nommé Vous n’allez pas repartir les mains vides ? . La question ne se pose même pas, car Rebecka Warrior et Mitch Silver nous offrent là un album déglingué et toujours aussi original, comme à son habitude. Sur le 1er disque, on peut écouter la version de l’album selon Rebecka Warrior, la chanteuse, et sur le 2e disque celle de Mitch Silver. Pas de grandes différences, juste les durées qui changent ou des paroles qui sont supprimées. On avait eu un avant-goût de ce nouvel album avec le single J’aime Mon Pays, le morceau le moins bizarre de l’album, qui décrit une droite égoiste, beauf, perverse. Dans Vous n’allez pas repartir les mains vides ?, Rebecka chante ses doutes perpétuels (Je Doute – d’ailleurs je ne suis même pas sûr d’être là ?), des contes sanglants (Il faut plonger les enfants dans des cuvettes de sang, Le Mystère des Pommes Volantes), des galères quotidiennes (Calvaire, Retour de bâton) et ses pétages de plombs (Je refuse de travailler, Je ne suis pas satisfaite du tout), le tout sur des musiques qui en rendront fous la plupart. En bref, cet album est rempli d’histoires aussi folles les unes que les autres. Je désapprouve juste la pochette d’album.

Le même jour, Make The Girl Dance (tiens encore un duo électro français) sort l’EP Girlz, composé du morceau original et de deux remixes. Cette nouvelle chanson, qui sonne très « été », est rappée par Yo Majesty, un mélange électro-rap qui sonne bien. Le seul hic dans tout ça, c’est le clip : le groupe à fait appel à Nabilla, sans doute un sale coup pour faire le buzz. C’est bien dommage.

20 mai : l’album le plus attendu de l’année, annoncé depuis plusieurs semaines grâce à une stratégie de comm calculée et maîtrisée, est enfin dans les bacs ! Je parle bien évidemment de Random Access Memories, le 4ème album des Daft Punk, un des grands événements de l’année. N’en déplaise au haters et aux hipsters (« Nan mais c’est pas Daft Punk ça »), ce 4ème opus des robots est assez magique. Outre le fameux Get Lucky, qui a été plus que repris, entendu et parodié, cet album est bourré de featurings variés menés à la baguette qui s’intègrent parfaitement au style des Daft. Ce style musical, parlons-en, car il a bien évolué. En effet, le groupe a préféré évoluer vers un genre musical plus travaillé, laissant place aux instruments et aux mélodies 70’s afin de donner une relecture de l’électro selon Daft Punk. On retrouve quand même un peu leur style d’avant, notamment dans The Game Of Love ou Instant Crush qui me font un peu penser à Something About Us. Certains seront contents d’entendre Julian Casablancas sur Instant Crush, Panda Bear dans Doin’ It Right ou encore Pharell Williams sur Lose Yourself To Dance (tiens tiens, je viens de vous citer mes trois morceaux préférés de l’album). Pour apprécier Random Access Memories à sa juste valeur, il suffit juste de se laisser transporter par la musique, et d’oublier un peu les précédents albums. Et si ça ne vous plaît pas … Réécoutez-les, ces albums précédents.

25 mai : Kanye West sort New Slaves, son nouveau clip et single de l’album à venir, Yeesus. Et comme monsieur ne fait rien comme tout le monde, il projette le clip en question sur 66 bâtiments dans les plus grandes villes du monde. Ci-dessous la prestation live de ce nouveau morceau au Saturday Night Live.

27 mai : les sœurs américaines CocoRosie sortent Tales Of A GrassWidow, leur 5ème album successeur de Grey Oceans; période pendant laquelle elles s’amusaient jouer les garçons. Bianca et Sierra arrêtent de jouer, certes, mais continuent à nous offrir de doux morceaux riches en émotion et en poésie, chantés avec une douce voix qui rappelle quelque fois les 1ers albums de Björk. J’approuve complètement !

30 mai : le duo électro anglais Disclosure sort le clip du morceau When a Fire Starts To Burn, morceau que l’on retrouvera sur l’album Settle, à paraître le 3 juin. Le même jour, ils ont aussi posté le morceau F For You sur Soundcloud. Le 31 mai, Pitchfork dévoile un clip non officiel de Every Little Thing, le morceau de Para One, dans sa version remixée dans laquelle on peut entendre Cam’ron en guest.

Sur ce, je vous laisse, en compagnie de bonne musique, so, bonne écoute ! Ma prochaine review sera probablement publiée le 30 juin.

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s