Critiques et reviews, Musique

Bonjour à tous ! Mon dernier article datant d’il y a plusieurs semaines, et l’actualité musicale me rattrapant, il était temps que je vous reparle un peu.

Aujourd’hui donc, il sera question de rap et de rock. Enfin rock … si on peut l’appeler ainsi, puisqu’il s’agira là du nouvel album de Muse, The 2nd Law.

A la mi-juin, le groupe avait balancé un teaser qui en a fait flipper plus d’un. Une vidéo qui commence par une femme qui présente les infos, et qui se termine par un son dubstep avec une image d’un machin semblant être une TV qui s’allume.

De la dubstep, oui. Cette musique dégueu qui s’est popularisée à cause de Skrillex, qui a d’ailleurs été source d’inspiration a cet album.

Paranoïa ou simple changement de style volontaire ? Muse insistera sur la deuxième hypothèse.

J’attends donc cet album, en me demandant à quoi ressemblera ce nouveau virage. J’apprends ensuite que Unsustainable, le morceau dubstep qui était sur le teaser, sera le seul track du genre. Heureusement …

1er bon point : le 1er morceau de The 2nd Law commence par de la guitare. Il s’agit donc bien du genre de musique que Muse fait d’habitude.

Sauf que voila, cet album m’aura plutôt déçue : il vacille entre l’électro commerciale et le bon rock habituel. Les seuls morceaux m’ayant vraiment convaincue sont Panic Station, Big Freeze et Animals, le reste étant un peu délirant.

Pour ce qui est de la pochette, ce fouillis de fils de toutes les couleurs, je l’ai trouvée pas mal. J’ai plus accepté le délire visuel que musical de l’album, sans doute …

PS : tu as tout à fait le droit de me trouver râleuse, surtout si tu fais partie de ces gens que j’ai vu acheter le CD.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour ce qui est du rap, il s’agira aujourd’hui d’Iggy Azalea, la jeune rappeuse Australienne déja pas mal connue aux US.

Elle est dans l’actu grâce à son nouvel EP Trapgold, sorti cette semaine.

Qu’est-ce que ça vaut ? Déja, côté visuel, la pochette à carrément de la gueule. Féminine et florale, la female MC s’affiche entourée de papillons, comme sur ses photoshoots.

Pour ce qui est de la musique, la jeunette s’entoure de mieux en mieux : Diplo et FKi, avec qui elle avait déja collaboré sur le morceau I Think She Ready, ont produit la totalité de la mixtape.

Avec eux aux commandes, on s’attend forcément à de la bombe. Gagné.

Les prods de Diplo sont bien senties sur la 1ère partie de l’EP. Pour le reste, surtout produit par FKi, Iggy reprend son attitude gangta qui s’effaçait dans le début.

Dans l’ensemble, TrapGold m’a beaucoup plu. Le son est bien plus lourd qu’avant, Iggy Azalea s’améliore, ses morceaux se développent.

Eh bien ma chère, laisse moi te dire que tu es sur la bonne voie.

Pour télécharger Trapgold, ça sa passe ici.

Bon week-end ! Achifi.

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s